Skip to main content

La 3D dans la construction : offrir qualité et efficacité avec Barton Malow

Nous discutons avec Alan Todd (AIA, LEED BD+C), gestionnaire principal de la conception et de la construction virtuelles (VDC, de l’anglais « Virtual Design and Construction ») chez Barton Malow, toujours classée parmi les meilleures entreprises de construction aux États-Unis. Barton Malow livre de nouveaux projets de construction, de rénovation et d’expansion, spécialisés dans des marchés tels que les soins de santé, le sport et le divertissement, les installations industrielles et d’enseignement supérieur. « Depuis près d’un siècle, l’entreprise Barton Malow s’emploie à réaliser son objectif principal de bâtir dans la tradition américaine : des collaborateurs et des projets au service de nos communautés », déclare Alan. Il ajoute : « Intégralement détenue par ses employés, l’entreprise nord-américaine compte plus de 2 000 employés et 14 bureaux. Barton Malow aborde un nouveau siècle de succès avec la mission de réinventer l’industrie du bâtiment grâce à l’innovation. » Découvrons comment les logiciels de construction 3D les aident à y parvenir.

Alan Todd, gestionnaire principal de la conception et de la construction virtuelles (VDC) chez Barton Malow

Alan Todd, gestionnaire principal de la conception et de la construction virtuelles (VDC) chez Barton Malow

Dites-nous comment vous êtes entré dans le design.

Enfant, j’aimais déjà le domaine du design. À l’adolescence, j’ai pris des cours de CAO 2D, j’ai commencé à apprendre à utiliser la CAO 3D et j’ai appris seul à utiliser SketchUp pour la construction à l’université. 

J’ai obtenu mon diplôme de premier cycle en décoration d’intérieur, puis j’ai découvert que je souffrais de déficience rouge-vert. C’est là que j’ai compris que mon choix de carrière n’allait pas fonctionner. Je me souviens avoir regardé les nuanciers oculaires à l’école primaire en me disant : « Je ne vois pas ces points ou ces chiffres », mais je n’ai jamais rien dit à personne.

Pendant mes études, j’ai fait un stage dans une entreprise de décoration d’intérieur à Richmond, en Virginie, où je travaillais beaucoup avec la CAO 2D. L’un des chefs de projet m’a suggéré d’étudier l’architecture, ce qu’il avait toujours souhaité faire. Je n’avais pas envisagé cette option jusqu’à ce moment-là, mais c’est finalement la direction que j’ai choisie. J’ai également fait un stage chez Baskervill, une entreprise d’architecture, de décoration d’intérieur et d’ingénierie à Richmond, en Virginie, avant de faire des études supérieures et d’obtenir mon diplôme en architecture. 

Après mes études supérieures, j’ai commencé ma carrière chez FOX Architects, puis j’ai rejoint OTJ Architects après quelques années. Les deux sociétés faisaient principalement de la décoration d’intérieur, mais j’étais rattaché au groupe d’architecture du bâtiment dans chacune de ces structures. C’était entre 2007 et 2011, alors que l’économie allait moins bien. Je profitais des moments où nous avions moins de travail pour faire le tour des ministères et recueillir de précieux renseignements. Le fait d’être situé dans la région de Washington, D.C. a également été une bénédiction, parce que le gouvernement fédéral, les associations et d’autres organisations juridiques n’ont cessé de se développer puis de réduire leurs effectifs tout au long du ralentissement économique. Nous avions donc toujours des projets sur lesquels travailler.

Lorsque j’ai opéré mon changement de carrière de la pratique de l’architecture à la modélisation des données du bâtiment (BIM) et aux technologies connexes, j’ai décroché un poste permanent à Baskervill en tant que BIM Manager. C’était une occasion unique de me concentrer sur le développement d’outils et de processus autour de divers logiciels 3D de construction

De la décoration d’intérieur à l’architecture et maintenant VDC principal chez Barton Malow. Comment avez-vous mené votre carrière jusque-là ?

Alors que je pratiquais l’architecture à Washington, je me suis tourné vers la technologie et les outils de pointe de l’industrie AEC (architecture, ingénierie et construction). Ces derniers m’ont plus fasciné que le processus de conception lui-même. Pour élargir mon domaine d’expérience, j’ai travaillé pour une société d’architectes-ingénieurs à Richmond, en Virginie, pendant quatre années de plus, puis j’ai rejoint Barton Malow il y a cinq ans dans le domaine de la construction. 

Bien que j’aime toujours autant le design, je concentre mes efforts et mon énergie à essayer de comprendre comment exploiter les outils logiciels 3D, notamment les applications de réalité virtuelle et augmentée, le balayage laser et d’autres technologies qui ont émergé au cours des cinq à dix dernières années.

Fait intéressant, il n’y avait pas de diplôme en conception et construction virtuelles (VDC) à l’époque, mais tout ce que j’ai appris et vécu m’a servi dans mon rôle actuel. En plus d’être doué pour les logiciels, j’ai constaté que pouvoir bien travailler avec un large éventail de personnes, parfois réfractaires à la technologie, est une compétence essentielle. Tout simplement parce qu’une grande partie de la VDC est du service à la clientèle. Nos équipes comprennent la valeur de l’apprentissage d’une nouvelle compétence pour rendre nos projets plus sûrs et plus efficaces.

Maquette virtuelle d’un détail de construction à visionner dans un environnement de réalité augmentée.Maquette virtuelle d’un détail de construction à visionner dans un environnement de réalité augmentée.

Que représentent la conception et la construction virtuelles pour Barton Malow ?

Les outils et processus de VDC nous permettent d’être de meilleurs constructeurs et partenaires. Grâce à la technologie, nous améliorons la communication, la collaboration et la transparence avec tous les intervenants du projet. Nos outils, qu’ils soient numériques ou analogiques, permettent de prendre des décisions axées sur des processus qui respectent nos engagements et offrent une valeur ajoutée au projet. 

L’équipe de VDC de Barton Malow appuie des projets de taille et de complexité variées. Nous travaillons main dans la main avec les membres de nos équipes de projet pour créer une main-d’œuvre compatible VDC. Établir des liens et des partenariats entre des experts en la matière et le personnel sur le lieu de travail décentralise l’expertise du bureau vers le terrain, où elle a le plus d’importance. Cependant, nous n’utilisons généralement pas les mêmes outils pour chaque projet. Nous choisissons les technologies que nous déployons et livrons de façon stratégique, en fonction des conditions du site, des ententes de collaboration, du cadre et d’autres facteurs. Cela nous permet d’utiliser les meilleurs outils pour surmonter les défis propres au projet et, en fin de compte, apporter une valeur ajoutée adaptée aux propriétaires. 

Comment la modélisation 3D dans le bâtiment s’intègre-t-elle dans votre flux de travail habituel ?

Nous utilisons principalement SketchUp pour communiquer avec nos clients et groupes d’utilisateurs issus de secteurs orientés sur les services tels que la santé, l’enseignement supérieur et le sport. Tous les intervenants du projet doivent comprendre la logistique de construction et la stratégie de séquençage afin que nous puissions élaborer des plans de sécurité efficaces, maintenir l’accès pour les occupants actuels et les voisins et savoir comment le projet sera construit. De plus, l’environnement 3D est idéal pour se faire une idée de l’apparence, du fonctionnement et du rendu du nouveau bâtiment ou du nouvel espace une fois le projet terminé. Nous réalisons que certains de nos intervenants ne sont pas familiers avec la lecture de plans 2D et certaines personnes étrangères au secteur AEC sont intimidées lors de l’ouverture de modèles 3D sur SketchUp, dans un environnement de dessin. Pour contrer cela, nous développons des représentations 3D de nos projets avec des architectes et des designers et créons des PDF 3D à partir de maquettes virtuelles. Nous exportons les PDF 3D sous forme de fichiers U3D (un format de fichier utilisé pour intégrer des données et des modèles interactifs 3D dans un fichier PDF) ou d’autres formats facilement accessibles.

De plus, l’environnement 3D est idéal pour se faire une idée de l’apparence, du fonctionnement et du rendu du nouveau bâtiment ou du nouvel espace une fois le projet terminé.

Maquette virtuelle d’un laboratoire de chimie qui a favorisé la prise de décision précoce avec les groupes d’utilisateurs pendant la phase de conception.Maquette virtuelle d’un laboratoire de chimie qui a favorisé la prise de décision précoce avec les groupes d’utilisateurs pendant la phase de conception.

Travailler avec des logiciels de bâtiment 3D transforme également le processus de collaboration avec l’équipe de projet générale, créant un environnement de partenariat entre les architectes et les ingénieurs. Cela nous aide à combler l’écart, à communiquer notre stratégie de construction et à collaborer dans un format qui est familier à tous les intervenants.

La technologie VDC et 3D facilite la prise de décision rapide. Dans certains cas, nous créons un environnement de réalité virtuelle pour passer en revue des détails sophistiqués comme les murs-rideaux complexes qui nécessitent un séquençage minutieux à installer, au lieu de construire un modèle physique qui augmente le coût, le temps et le gaspillage de matériaux.

Ces détails et animations 3D permettent à nos métiers de mieux comprendre le processus de construction, la logistique et les préoccupations de sécurité.

Vidéo montrant une maquette 3D de construction détaillée.

Comment SketchUp vous aide-t-il à participer aux appels d’offres et à livrer le projet sur le chantier de construction ?

Dans notre flux de travail, nous utilisons SketchUp et d’autres outils dans les suites Autodesk et Navisworks. Pour les visualisations logistiques 3D, nous générons des modèles SketchUp de composants propres au site, tels que des grues, des remorques, des équipements d’usine et la circulation routière. Nous intégrons ces composants dans Enscape ou Lumion afin d’améliorer la qualité visuelle et de créer un tableau clair de notre approche de phasage ou de notre stratégie de séquençage. Nous développons également des expériences de réalité virtuelle avec IrisVR pour générer rapidement des maquettes virtuelles qui stimulent la prise de décision précoce. Dans le bâtiment, SketchUp s’intègre bien dans les premières étapes du projet. Il s’avère essentiel lorsque le calendrier change au cours du projet et que nous devons mettre à jour rapidement les visualisations logistiques. 

Nous l’utilisons tout au long du projet dans des cas spécifiques, lorsque le client envisage un produit livrable de type SketchUp à la fin du projet.

Vidéo de séquençage de construction créée par Barton Malow pour un appel d’offre utilisant le logiciel 3D de bâtiment SketchUp.

Quelles sont les extensions SketchUp que vous utilisez le plus ?

Nous utilisons CleanUp3 pour mettre de l’ordre dans les modèles, Selection Toys pour les sélections plus restreintes et FredoTools pour la modélisation des surfaces courbes. Nous travaillons avec Key Frame Animator pour animer les séquences logistiques. Celui-ci nous permet de présenter des détails tels que le positionnement du véhicule et de la grue. Ces outils sont essentiels dans notre flux de travail VDC et aident à communiquer une histoire.

Qu’est-ce qui distingue Barton Malow des autres entreprises de construction ?

Pour moi, c’est la culture d’entreprise. Lorsque j’ai rejoint Barton Malow, je craignais de n’être qu’un simple numéro au sein d’une grosse organisation. Mais ce n’est pas le cas de cette entreprise familiale. Notre structure permet aux membres de l’équipe de rencontrer un grand nombre de personnes à travers le pays. Notre culture est celle d’une grande famille composée de personnes qui s’entraident pour atteindre les mêmes objectifs. Nos processus et outils sont parfaitement intégrés, de sorte qu’il y a beaucoup de cohérence à l’échelle de l’organisation.

Notre président-directeur général, Ryan Maibach, a un sens aigu des affaires et une passion pour la technologie. Il comprend qu’il existe des outils qui peuvent accroître l’efficacité, la sécurité sur site et la collaboration, en plus de réduire le gaspillage. Il encourage toute l’équipe à constamment penser, désapprendre et réapprendre.

A propos de l'Auteur

Sumele contribue au blog de SketchUp en créant du contenu traitant d'architecture et de performances. Si vous ne la voyez pas écrire ou travailler sur l'architecture, c'est qu'elle est en train de chanter, de cuisiner avec enthousiasme ou de lire avec attention.

Profile Photo of Sumele Aruofor {FRENCH}